• Un peu, beaucoup, aveuglément

    Un peu, beaucoup, aveuglément.

     

    Réalisé par Clovis CORNILLAC et Lilou FOGLI

    Scénaristes : Lilou FOGLI, Clovis CORNILLAC, Tristan SCHULMANN, Mathieu OULLION

    Sortit le 6 mai 2015 

    1h30

    Comédie et Romance 

    Avec en personnages principaux :

    Mélanie BERNIER     Clovis CORNILLAC    Lilou FOGLI     Philippe DUQUESNE 

        Un peu, beaucoup, aveuglément.       Un peu, beaucoup, aveuglément.     Un peu, beaucoup, aveuglément.      Un peu, beaucoup, aveuglément.

                          Machine                                           Machin                    Charlotte                     Artus

     

     -------------------------------------------------------- 

      

    Bande annonce :

     

    --------------------------------------------------------

      

      Mon avis à MOI : 

    J'ai bien aimé ce film (je dis ça pour que vous puissiez situer mon avis dès le début). De plus, c'est le premier long métrage de Clovis CORNILLAC.

    C'est l'histoire de deux personnes, vous vous doutez qu'il s'agit d'un homme et d'une femme, qui vont devoir habiter ensemble mais sans jamais se voir. Enfin ce n'est pas totalement ça. A cause d'une erreur architecturale, nos deux personnages principaux, ne sont ni dans le même appartement, ni dans le même immeuble pourtant s'entendent (dans le sens audition bien sûr) comme si c'était le cas. En vérité une très fine cloison les sépare. Chacun entend ce que fait l'autre très distinctement. Si tout s'arrêtait là ça irait, mais ça ne serait pas marrant. L'homme est créateur de casse-tête qui ne peux travailler que dans le silence le plus absolu. Il s'est donc arrangé pendant tout ces dernières années à effrayer tout ses voisins de sorte qu'ils ne s'éternisent pas trop longtemps dans leur nouvel appartement "hanté". Mais quand cette nouvelle pianiste s'obstine à rester tant bien que mal dans son logement, les choses se corsent. Ils vont donc essayer de se faire partir l'un et l'autre, en vain. Puis finiront par se rapprocher. Mais leur principale règle sera d'oublier un des sens le plus utile ; la vue. (on verra que ce n'est pas tellement indispensable au final)

                                    Ils ne devrons pas se voir.

    J'adore le concept. (on dirait Norman dans hipsters lol) J'ai trouvé ça bien trouvé et très original. Au début j'étais rétissante parce que j'avais eu peur que l'on s'ennuie, car je dois vous l'avouer ce n'est pas un film bourré d'action. Oui, la totalité se déroule dans leur appartement respectif. Sauf quand Machine va au conservatoire. J'ai oublié de préciser, ils s'appellent tout le long du film "Machin" et "Machine" donc on ne connaît pas leur prénoms. D'ailleurs eux non plus ne le connaissent pas. La première partie du film est vraiment marrante. Chacun veux chasser l'autre donc ils inventent des stratégies farfelues. Pendant que je suis en train d'écrire ses ligne je me remémore le film globalement et tout compte fait l'ensemble du film est amusant. On va découvrir comment ... Mince voilà si on ne m'arrête pas je vous spoile tout.

    Bon si vous aimez les films marrants mais intelligents, parce que oui ça ne devient pas "cucu" à la longue donc c'est vraiment super.

    ALLEZ l'acheter, le voir ce que vous voulez mais faites le. On en entend pas beaucoup parler pourtant il est vraiment très bien et je vous jure que vous ne vous ennuierez pas une seule seconde. (ça fait beaucoup de "vous" !)

    Et ceux qui l'on déjà vu partagez votre avis en commentaire.

     --------------------------------------------------------

     

    Mes Extraits Favoris :

     

           .                                                                                                                                           

     

         

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :